Réalisatrice de courts-métrages de fiction et de documentaires, mes films ont été sélectionnés et récompensés dans des festivals français et internationaux.  J’ai participé à de nombreuses résidences parmi lesquelles le Groupe Ouest (sélection annuelle en 2008), l’école du doc de Lussas, le moulin d’Andé, le Boostcamp…  Je mène aussi des ateliers d’éducation artistique (notamment un atelier de cinéma féministe « paroles de filles ») et j’écris avec d’autres gens ou sous d’autres formes. En 2020, j’achève deux nouveaux films, un moyen métrage, Eva voudrait (prix du public au festival Côté Court de Pantin) et un documentaire, Avignon, un jour sans fin. Mon premier long métrage de fiction, Zone libre, produit par À perte de vue, vient d’obtenir l’avance sur recettes et a été sélectionné aux ateliers d’Angers (Festival Premiers Plans).

Il y a tout lieu d'être pessimiste mais il est d'autant plus nécessaire d'ouvrir les yeux dans la nuit, de se déplacer sans relâche, de se remettre en quête des lucioles...
Didi Huberman